FR
EN
HOME
PRESSE
CONTACT
LIENS


Cake aux cranberries fraîches sans gluten

Les Ingrédients

– 150g d’airelles (cranberries) fraîches
– 1 oeuf
– 150g de farine sans gluten (j’ai utilisé celle de Marks and Spencer, vous pouvez aussi utiliser un mix de farine de riz, de sarrasin, et de maïs)
– 50g de beurre fondu
– 40g de sucre (je n’aime pas les desserts sucrés donc j’ai mis très peu de sucre mais vous pouvez en mettre plus si vous le souhaitez)
– 1/2 sachet de levure
– 150g de noix d’amazonie, amandes, noix de pécan, noisettes

La Recette
1. Dans un saladier, mélangez l’oeuf et 20g de sucre. Ajoutez le beurre fondu puis la farine. Il faut obtenir une pâte bien lisse sans grumeaux.
2. Ajoutez la levure et mélangez à nouveau., puis versez les cranberries.
3. Dans un moule à cake beurré, versez la pâte. Déposez les noix sur le dessus et saupoudrez des 20g de sucre restants. Mettez plus de sucre si vous souhaitez obtenir des noix bien caramélisées.
4. Enoufnrez dans un four préchauffé à 180°C pendant 35 minutes. Vérifiez si le cake est cuit avec la pointe d’un couteau.


Theva Residency – Kandy

Theva-About-Foood-0

Je continue à vous raconter mon voyage au Sri Lanka avec cette fois-ci un arrêt à Kandy, située dans le centre du pays à 500 mètres d’altitude. Pour voir mes spots préférés de la ville, vous pouvez lire mon article City Guide. Kandy est un ville très vivante, grouillant de monde et de couleurs, nuancée par les forêts luxuriantes alentours.
J’ai eu la chance de découvrir le sublime hôtel Theva Residency, niché dans les hauteurs de la ville. Ici, le calme règne, on entend seulement la multitude d’oiseaux exotiques converser, quelques buffles mugir, les singes agiter les feuilles des palmiers, ou les chiens sauvages aboyer. La vue est à couper le souffle, surtout quand le soleil se couche et que les montagnes se découpent telles des estampes ; les roses se fondent dans les bleus du ciel et le vert des montagnes. L’hôtel est construit de façon à ce que l’on puisse bénéficier de cette vue partout : dans la piscine à débordement, au restaurant ou sur les terrasses de chaque chambre. L’équipe est aux petits soins, et leur gentillesse favorise la sensation de flotter dans une bulle de bien-être.
Theva-About-Foood-3Smoothie à l’avocat
Theva-About-Foood-5
la piscine de mes rêvesTheva-Residency-Sri-Lanka
la chambre et la salle de bain
Theva-Sri-Lanka-About-Foood-6Le chef et son équipe, récompensés par plusieurs prix, offrent une cuisine typique sri lankaise des plus raffinées et délicates. J’y ai découvert toutes les spécialités du pays, le rice and curry aux milles épices, constitué de 28 plats, les smoothies aux fruits exotiques (papaye, fruit de la passion, ananas, mangue, banane,…) ; mais ce que j’ai préféré par-dessus tout c’était le petit déjeuner! Non seulement parce que c’est un repas à part entière et qu’il cale pour toute la journée, mais aussi parce que j’ai découvert les hoppers, ces petites crêpes fines et croustillantes en forme de demi-sphère, à base de lait de coco (ou d’eau de coco) et de farine de riz, un pur délice. Il y a aussi les hopper noodles, à base de farine de riz ; les rotis, sorte de petits pancakes à tomber par terre à base de noix de coco fraîche râpée. Vous l’aurez remarqué, au Sri Lanka c’est plutôt facile de manger sans gluten! La noix de coco est au coeur de beaucoup de mets, les sri lankais la cuisinent en huile, râpée fraîche en salade, en lait avec certains currys,…
Le chef propose aussi une cuisine plus européenne à tous les repas, comme sa jolie soupe d’asperges qu’il sert dans un bol de pain fait maison.
Theva-Sri-Lanka-About-Foood-7
Curry de crevettes et curry de poulet, riz rougeTheva-Sri-Lanka-About-Foood-8
salade de noix de coco pimentée / curry de légumes
Je me suis glissée dans les cuisines, et le chef et son sous-chef m’ont appris quelques recettes typiques comme le poulet au curry, dont je vous dévoile les secrets…

La recette du poulet au curry du chef

1. Dans une casserole, faites revenir dans de l’huile des graines de moutarde, de la cardamome, 2 clous de girofle et des graines de fenugrec.
2. Ajoutez du gingembre frais, de l’ail et 1 oignon émincé.
3. Saupoudrez de curry en poudre, poudre de chili, poudre de safran, puis ajoutez le poulet en morceaux.
4. Saisissez le tout puis versez 1/2 verre de jus de tomate et un peu d’eau.
5. Laissez mijoter 15 minutes et servir avec de la coriandre.

Theva-About-Foood-2

 le sous-chef HMCM Herath

Theva-About-Foood-1

le Chef BHB Bogahalanda

Theva-About-Foood-4

Theva Residency
11 / B5 / 10 – 1, 6th Lane | off Upper Tank Rd, off Circular 2 Rd, Hantanna
Kandy
Sri Lanka


Shakshuka en 5 minutes

La shakshuka est un plat israélien à base d’oeufs et de tomates. Les recettes varient beaucoup, on y rajoute du citron, des herbes fraîches, des poivrons, de la harissa, du labné… Moi je l’ai complètement improvisée, et je l’ai mangé avec du halloumi.

Les Ingrédients
– 2 tomates mondées ou des tomates en conserve
– 1 gousse d’ail
– 1 cuillère à café de cumin
– un pincée de thym, romarin
– un pincée de sumac
– quelques pignons de pin
– 2 oeufs (bio de préférence)
– persil frais

La Recette
1. Dans une poêle, faites revenir l’ail haché dans de l’huile d’olive.
2. Ajoutez les tomates coupées en dés, et les épices. Salez, poivrez.
3. Une fois que la sauce a bien mijoté, cassez les oeufs dans la poêle, et ajoutez les pignons.
4. Servez, ajoutez la pincée de sumac à la fin, avec un peu de persil frais.

Shakshuka


Travel Guide – Sri Lanka

srilanka-about-fooodJe viens de rentrer du Sri Lanka, les yeux plein d’étoiles, le teint halé, l’esprit apaisé, et j’ai décidé de vous en parler le plus vite possible pour que mes souvenirs soient les plus frais! Je vais éviter d’être trop longue, et je vais surtout vous parler de mon parcours, que j’ai dessiné sur cette carte! Elle vous plaît ma petite carte du Sri Lanka? :-) Pour le reste, vous pourrez le trouver dans les guides de voyage…Alors, vous allez sûrement commencer par me demander…pourquoi aller au Sri Lanka? Parce que cette île à la végétation luxuriante est complètement dépaysante, tant en terme de culture, de rites, de mode de vie ; pour la cuisine qui est savoureuse au possible (oui, ça pique un peu), pour les fruits exotiques, pour la gentillesse des sri lankais, pour les plages bordées de cocotiers, pour avoir chaud en hiver, pour surfer, pour se balader dans des plantations de thé, pour voir des animaux incroyables,…et la liste est longue! Je n’ai évidemment pas pu tout voir du pays en 10 jours, mais j’adorerai y retourner pour voir un peu plus du Nord et de l’Est. Alors, commençons par quelques infos:

Durée du vol
Depuis Paris, environ 10h00

Décalage
seulement 4 ou 5h! Pratique

Quand partir
La meilleure période s’étale de janvier à avril. Eviter l’été car c’est la grosse mousson (juin à août). J’y étais juste avant Noël mi décembre et c’était parfait car il n’y avait pas encore trop de touristes, et il faisait très chaud (32°)!
– côte Ouest et le Sud : de décembre à avril, c’est la période la moins pluvieuse et la plus ensoleillée.
– côte Est et dans le Nord : de février à septembre. Eviter de partir entre octobre et fin janvier, c’est la petite mousson!

Combien ça coûte

Hôtels: il y a des hôtels pas très cher (10-20€ la nuit) mais c’est en général assez spartiate. Si vous préférez le confort (et une piscine), les chambres peuvent vite monter (60-100 € la nuit), voir même exploser pour certains hôtels de luxe (200-400€ la nuit).

Repas: si vous mangez dans la rue comme les locaux, c’est souvent bon marché (5-7€ pour un plat, voire quelques centimes pour des beignet ou streetfood), mais cela peut également vite augmenter dans les restaurants plus chics (10-30€ le plat). Attention à bien rajouter la taxe et le pourboire – un peu comme aux Etats-Unis – un peu partout, que ce soit dans les restaurants, hôtels, services…

Activités: la plupart des activités sont assez onéreuses, et les prix pratiqués pour les sri lankais ne sont pas les mêmes pour les touristes. Je détaille les prix dans mon itinéraire.

Les transports

Le tuk tuk : c’est le moyen le plus facile et le plus répandu pour se déplacer, surtout quand vous verrez qu’il n’existe pas de trottoir :-) Compter de 2 à 5€ pour des trajets courts (quelques kilomètres max).

Voiture : Evitez de louer une voiture ou un scooter car les routes et surtout la façon de conduire des srilankais est dangereuse – pour nous qui n’y sommes pas habitués! Ce qui se fait souvent c’est de prendre un chauffeur. C’est ce que nous avons fait pour une grande partie de notre voyage. Compter entre 50-80€ par jour tout inclus.

Les trains : les voyages en train sont incroyables (et très bon marché), surtout pour certains trajets en montagne (Colombo-Kandy). Essayez d’arriver à la gare un peu avant, voire réserver à l’avance car certains trains sont complets en haute saison.

Qu’est ce qu’on rapporte dans nos valises

→ des épices

→ du baume ayurvédique

→ de la soie

→ du thé

→ des pierres précieuses

_______________________________________

Mon itinéraire

Comme je ne restais que 10 jours, j’ai choisi un itinéraire qui mêlait plages, nature et visite culturelle, mais je n’ai pas eu le temps de faire le triangle culturel.

COLOMBO

Nous ne sommes restés qu’une nuit dans la très vivante ville de Colombo. Pour manger le soir, vous pouvez vous balader dans le Dutch Hospital dans le quartier du Fort, un ancien hôpital du 17ème siècle qui abrite plusieurs restaurants en plein air dans des arcades.

KANDY

Le voyage en train depuis Colombo est à couper le souffle! Privilégiez de vous placer à droite pour apercevoir la plus belle partie du paysage (prix du trajet = 1,50€ / durée = 3h).
On y aperçoit la végétation luxuriante du Sri Lanka, palmeraies, rizières, rivières, les maisons turquoises côtoient les fushia, des bouddhas et sculptures d’éléphants, des buffles, des hérons, et même parfois des hérons posés sur des buffles… La dernière heure du trajet, le train ralentit escaladant les montagnes, on se retrouve comme suspendus au-dessus des falaises.

Sri-Lanka-Travel-Guide-0 Sri-Lanka-Travel-Guide-Train

La ville de Kandy est un des endroits que j’ai préféré du voyage, mais peut-être parce que c’était la première ville que je découvrais. Une ville grouillante, qui s’articule autour de son lac, construite toute en hauteur, entourée de forêts denses et tropicales. Voici quelques activités à ne pas manquer :

→ Central Market : près de la gare, le marché accueille les sri lankais qui viennent s’approvisionner en fruits exotiques (mangues, bananes, noix de coco, ananas), poissons séchés, herbes…A l’étage, vous trouverez quelques échoppes plus touristiques avec des tissus, sacs,… Je vous conseille d’acheter vos épices plutôt dans les marchés locaux ou les épiceries, et non au Marché aux Epices de Kandy qui est vraiment très touristique et où les prix sont multipliés par 10!

Sri-Lanka-Travel-Guide-3

Sri-Lanka-Travel-Guide-4Sri-Lanka-Travel-Guide-Kandy

Peradeniya Royal Botanical Garden : depuis le centre, prendre le bus 654 (20 centimes au lieu de quelques euros pour un tuk-tuk). Vous pouvez passer une demi-journée à vous balader dans cet parc de 60 hectares, entre les bambous géants, les palmiers, la serre d’orchidées, et les arbres de toutes sortes qui abritent des singes peu farouches ou des chauve-souris (les plus grosses que j’ai vu de ma vie!). Un moment hors du temps. Prix d’entrée environ 20€ par personne.

Sri-Lanka-Travel-Guide-Kandy-2 Sri-Lanka-Travel-Guide-Kandy-3

→ Tooth Temple: le temple de la dent abrite une des dents de Bouddha. On peut y voir plusieurs cérémonies par jour, et des vendeurs de fleurs de lotus qui servent d’offrandes. En juillet a lieu la Perahera, une grande fête de plusieurs jours durant laquelle ont lieu des processions, des danses, et l’on voit des éléphants décorés. Les prix explosent et il est difficile de s’y loger tant la ville est prise d’assaut! Sri-Lanka-Travel-Guide-Kandy-4

NUWARA ELIYA

La route pour Nuwara Eliya est dingue de beauté. Les paysages changent toutes les heures, la route sinueuse s’enfonce dans les montagnes, le temps s’assombrit et la température descend drastiquement. Les plantations de thé s’étendent à perte de vue et sont d’un vert quasi fluorescent. Vous pouvez même visiter une usine de thé : il y en a 300 aux alentours! La visite est gratuite mais les pourboires sont les bienvenus, et vous pouvez acheter du thé sur place (thé noir, vert, blanc). Sur les routes de montagne même les plus perdues se trouvent toujours des vendeurs ambulants de jouets en plastique colorés, de fruits exotiques, des parkings de tuk-tuk, des hordes de chiens sauvages en train de dorer au soleil en plein milieu de la route. Et des singes. Des singes partout sur les temples, sur la route, dans les arbres, se balançant sur les fils électriques.Nuwara-Eliya-Sri-Lanka Nuwara-Eliya

Sri-Lanka-Travel-Guide-Tea-Factory

UDA WALAWE

En redescendant vers la côte, les paysages sont toujours aussi changeants, les plantations de thé laissent place aux champs de légumes, puis à des collines vertes abruptes et rocheuses, des forêts de pins entremêlées de cascades, puis arrivent les plaines, les rizières et les palmiers à nouveau. Près du parc Uda Walawe, si vous ne vous y arrêtez pas dedans, on peut apercevoir quelques éléphants aux abords du parc. Nous avions pas mal hésité avant de visiter le parc car ce n’est tout de même pas donné (environ 40€ par personne) et nous avions peur d’être déçus, mais c’était vraiment sublime, tant au niveau des paysages qu’en terme d’animaux. Pouvoir observer les éléphants dans leur habitat naturel est magique! Le parc fait 300 km², on peut y passer une bonne demi-journée et pour observer les centaines d’éléphants, les buffles sauvages, crocodiles, marabouts, pélicans, toucans, aigles, centaines d’oiseaux colorés en tout genre… Une amie qui a fait également le parc de Yala qui est bien plus grand a préféré celui-ci, moins prisé par les hordes de touristes et plus beau.

Sri-Lanka-Travel-Guide-Uda-Walawe-2 Sri-Lanka-Travel-Guide-Uda-Walawe

TANGALLE

Si vous n’avez pas encore vu assez d’animaux, c’est à Rekuwa qu’on peut observer les tortues pondre sur la plage, la nuit tombée. Tangalle possède également des jolies plages.

Tangalle-Sri-Lanka

Sri-Lanka-Travel-Guide-2

MIRISSA

Mirissa est un tout petit village et se résume à une seule plage recouverte de bars et guesthouses, le tout rempli de touristes. Pas vraiment le genre d’ambiance que je préfère, mais on peut aller observer les baleines (et même nager avec pour les plus téméraires) en bateau. Nous avons extrêmement bien mangé au restaurant Zephyr tout au bout de la plage, où vous pouvez choisir votre poisson sur un étal qui montre la pêche du jour. On y a mangé des langoustes incroyables pour 15€ par personne!

GALLE

Galle-Sri-LankaJ’ai également adoré Galle, deuxième plus grosse ville du Sri Lanka, et particulièrement sa vieille ville entourée de remparts. On peut y passer une journée entière à déambuler entre les ruelles et voir les vestiges de civilisations qui sont passées par là : anglaise, danoise et portugaise. Cette partie de la ville est inscrite au patrimoine de l’Unesco. Bien qu’elle soit devenue très touristique, on peut déguster de très bons plats, s’acheter des pierres précieuses (le Sri Lanka possède encore quelques mines), ou regarder le coucher de soleil sur les remparts.

–> Mama’s

On y mange un délicieux et typique Rice and Curry, fait maison dans la petite cuisine de Namali, qui donne aussi des cours de cuisine.
76 Leyn Baan StreetGalle

–> Fortaleza

On vient se rafraîchir lors de grosses chaleurs dans cette jolie cour, où l’on peut siroter un charmant thé froid maison. On y mange aussi très bien, le bâtiment fait aussi hôtel.
Church Cross St, Galle

–> Elita

Le chef a fait ses armes en Belgique et sert donc de délicieuses frites! Enfin, elles accompagnent surtout de très bons poissons frais et fruits de mer. On les mange grillés, en sauce au lait de coco, ou en friture.
34 Middle St, Galle

Depuis Galle, vous pouvez aussi aller vous balader sur les belles plages (et très prisées) de Unawatuna et Dalawella, à 15 minutes environ en tuk-tuk.

Sri-Lanka-Travel-Guide-1

Dalawela-Beach-SriLanka

J’espère que je vous aurai donné envie d’aller là-bas, n’hésitez pas à m’écrire un petit commentaire ci-dessous si vous avez besoin de plus d’infos! Je vous prépare d’autres articles dédiés à la cuisine sri lankaise, ainsi que d’autres belles adresses!


PARTAGEZ AVEC AMOUR
COMMENTAIRES
CATÉGORIE : VOYAGES


Pickles d’oignons rouges

pickles-oignons-about-foood-2 pickles-oignons-about-foood-3

Ces pickles sont très faciles à réaliser et accompagneront à perfection vos viandes grillées, burgers ou salade de pommes de terre.

Les Ingrédients
– 1 oignon rouge
– 1 cuillère à café de graines de moutarde
– 1 cuillère à café de grains de poivre
– 80 ml de vinaigre
– 1 cuillère à café de cannelle moulue ou 1 baton
– 1 cuillère à café de miel
– 1 pincée de gros sel

La Recette

1. Epluchez et émincez l’oignon grossièrement.
2. Dans une casserole, faites bouillir de l’eau et faites blanchir l’oignon (faites le cuire quelques minutes puis passez le à l’eau froide).
3. Dans une autre casserole, faites chauffer le vinaigre et le miel.
4. Dans un bocal, déposer les oignons, puis versez le vinaigre. Ajoutez tous les épices.
5. Complétez avec de l’eau jusqu’à remplir le bocal. Laissez macérer au moins 1 nuit avant de servir.


Mes bûches de Noël 2016 préférées

buches-noel-2016_2
Alors on en parle de ces bûches? Elles donnent toutes plus envie les unes que les autres, mais voici ma sélection des plus belles!

Les bûches boisées
1. La Maison du Chocolat (Nicolas Cloiseau)
Une construction moderniste de 17 plaques de chocolat, mousse grenade, biscuit viennois au cacao roulé de marmelade passion-mangue-citron vert avec un cœur de compotée de litchi et morceaux de fruits, sur un croustillant praliné amande-noisette-crêpe dentelle et biscuit noisette au citron vert.
95 € (6/8 personnes)

2. Jean-Paul Hévin
Un sac à main fait de biscuit au chocolat noir, mousse chocolat noir grand cru du Venezuela et croustillant streusel chocolat noir.
39 € (7 personnes)

3. Yann Couvreur
Qu’ils sont beaux ces renards! Ils courent sur un biscuit chocolat, crémeux vanille, meringue, crème de marron et marrons confits.
90€ (8 personnes)

4. Prince de Galles (Stéphanie Le Quellec et Nicolas Paciello)
Un monolithe fait de biscuit sans gluten à base de farine de Sarrasin, mousse au chocolat 70% de cacao, crémeux chocolat 70% de caco et praliné Gianduja-Sarrasin. La coque en chocolat est parsemée de graines de Sarrasin torréfiées.
95€

buches-noel-2016_1Les bûches polaires
1. Le Bristol (Laurent Jeannin)
Des stalactites en glaçage de chocolat blanc, mousse coco, dacquoise amandes, confit de pamplemousse, inserts de pamplemousse frais.
120€ (8 personnes)

2. Thieret
Des cristaux en mousse noisette, crémeux au kalamansi, biscuits dacquoise, crémeux à la noisette sur une feuilletine praliné noisette avec des éclats de noisettes.
15,90€ (8 personnes)

3. Peninsula Paris (Antony Terrone)
Un nuage aérien: une mousse onctueuse de chocolat au lait, biscuit moelleux à la noisette caramélisée, confit poire parfumé à la clémentine sur un croustillant de chocolat noir à la fleur de sel, le tout surmonté d’un avion – réplique du véritable biplan « L’Oiseau Blanc », réalisé en chocolat garni d’un praliné noisette.
120€ (8 parts)

4. Picard
Une chouette majestueuse en mousse vanille et caramel avec copeaux de chocolat, crémeux au caramel, croustillant chocolat au lait – amande – noisette, et biscuit cacao – noisette.
18€ (6-8 personnes)

5. Des gateaux et du pain (Claire Damon)
Tout en légèreté, un biscuit souple, crémeux au caramel à la vanille et à la fleur de sel de Batz, mousse légère au caramel, croustillant amande et trait de caramel mou parfum fève de tonka.
42€ (4/6 personnes)

buches-noel-2016_3Les bûches colorées
1. Haagen Dazs par Jaime Hayon
Un de mes designers préférés signe une création décadente, un ourson fait de crème glacée Almond Panna Cotta et Honey Walnut & Cream, reposant sur un biscuit dacquoise aux calissons et à la fleur d’oranger, sauce au caramel au beurre salé et aux amandes torréfiées, et coeur de coulis exotique.
59€ (10-12 personnes)

2. Bernard Loiseau
Inspirée des toits de Bourgogne, cette chaumière cache une mousse au cassis, mousse au chocolat légère à l’épice de pain d’épice, mousse au chocolat de Madagascar sur une base de moelleux au pain d’épice maison.
65€ (6-8 personnes)

3. Christophe Michalak
On embarque sur un biscuit moelleux noix de pécan, mousse aérienne au sirop d’érable, confit framboise-myrtille.
98€ (8 personnes)

4. Pierre Hermé
Des étoiles dans les yeux avec un sablé breton croustillant à la farine de châtaigne, biscuit moelleux aux marrons, compote de poire, crème au marron glacé.
48€ (4-6 personnes)