Caillebotte

Découverte de Caillebotte un soir d’été, dans une ruelle calme du 9ème arrondissement, tabourets scandinaves, comptoir en marbre, le bois côtoie le béton, ampoules trendy, jolie verrière d’où l’on aperçoit le chef Frank Baranger (formé entre autres aux côtés de Christian Constant ou Eric Fréchon) et son équipe cuisiner, mijoter, accommoder, assembler, dresser. Si l’esprit de l’endroit rappelle certains autres restaurants parisiens en vogue, le menu est quant à lui teinté d’une grande originalité. Et ici, pas de portions microscopiques, un menu imbattable à 35€ (entrée, plat, dessert) où l’unique déception sera de presque caler à la moitié du plat. Le service est quant à lui souriant et super chaleureux.
Bien que la texture du foie gras poché avec ses tomates et anguille fumée me fait un peu douter, l’incroyable crème de fenouil, crabe, fleur de coriandre et noisettes me remplit de bonheur. Le cochon est cuit à la perfection, le magret incroyable. Même les desserts sont à tomber, praliné chocolat, ou griottes rôties et shiso. On y court, recourt, et on file même essayer leur autre adresse le Pantruche!
Et pour se mettre doublement l’eau à la bouche, on peut aussi écouter le podcast de l’émission « On va déguster » sur France Inter, sur les mauvaises herbes, avec des recettes du chef Baranger!

Caillebotte
8 rue Hippolyte Lebas
75009 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *